Les 5 dysfonctions du travail d’équipe

The five behaviors of a cohesive team

Le modèle – Les 5 dysfonctions du travail d’équipe (de Patrick Lencioni)

Dysfonction 1 :
Manque de confiance
La peur d’être vulnérable chez les membres de l’équipe entrave la confiance au sein de cette dernière.

Dysfonction 2 :
Peur des conflits
La volonté de préserver une harmonie artificielle étouffe les débats d’idées productifs.

Dysfonction 3 :
Manque d’engagement
Le manque de clarté ou d’implication empêche les membres de l’équipe de prendre des décisions auxquelles ils se tiennent.

Dysfonction 4 :
Éviter la responsabilisation
Le besoin d’éviter le malaise interpersonnel empêche les membres de l’équipe de se tenir responsables de leur comportement et de leurs performances.

Dysfonction 5 :
Manque d’attention portée aux résultats
La poursuite d’objectifs individuels et d’un statut personnel nuit à la concentration sur la réussite collective.

Vaincre les dysfonctions d’une équipe

1. Introduction

Que vous les trouviez chouettes ou non, toutes les équipes sont potentiellement dysfonctionnelles. C’est inévitable : elles se composent de personnes faillibles et imparfaites. Du terrain de basket à la suite exécutive, la politique et le manque de clarté sont davantage la règle que l’exception. Toutefois, voir le dysfonctionnement et se concentrer sur le travail d’équipe est surtout essentiel au sommet d’une organisation étant donné que c’est l’exécutif qui donne le ton quant à la manière dont les travailleurs collaborent entre eux.

Un ancien client, fondateur d’une entreprise de plusieurs milliards, a donné la meilleure description de la puissance du travail d’équipe lorsqu’il m’a un jour raconté ceci : « Si vous parveniez à faire avancer tous les collaborateurs de votre organisation dans une même direction, vous seriez en mesure de dominer n’importe quel secteur et n’importe quel marché, indépendamment de la concurrence. »

Chaque fois que je raconte cette histoire à un groupe de dirigeants, ils opinent directement du chef, mais de manière désespérée. Ils semblent percevoir la véracité de ces propos tout en capitulant face à l’impossibilité de mettre effectivement ce principe en place.

Heureusement, il y a de l’espoir. Contrairement à ce que dit la sagesse conventionnelle, les causes du dysfonctionnement sont bel et bien identifiables et il existe des remèdes. Mais ils ne sont toutefois pas faciles à éliminer. Pour faire d’une équipe un groupe fonctionnel et cohérent, le courage et la discipline sont impératifs…mais nombreux sont ceux qui semblent ne pas pouvoir les mettre en place.

2. Appréhender les dysfonctions

Afin d’améliorer votre équipe et de mieux comprendre le dysfonctionnement auquel vous êtes confronté, posez-vous ces questions simples :

  • Les membres de votre équipe donnent-ils ouvertement et facilement leur avis ?
  • Les réunions d’équipe sont-elles passionnantes et productives ?
  • L’équipe parvient-elle à prendre rapidement des décisions et à éviter les blocages grâce au consensus ?
  • Les membres de l’équipe se reprochent-ils leurs défaillances respectives ?
  • Les membres de l’équipe sacrifient-ils leurs propres intérêts pour le bien-être de l’équipe ?

Bien qu’il n’existe pas d’équipe parfaite et que même les meilleures font parfois face à un ou plusieurs de ces problèmes, les organisations les plus efficaces s’efforcent en permanence de pouvoir répondre « oui » à ces questions. Si vous avez souvent répondu « non », votre équipe a probablement du pain sur la planche.

La première étape pour réduire les jeux politiques et le manque de transparence au sein de votre équipe, c’est de comprendre les 5 dysfonctions et de réaliser qu’il faut s’attaquer à chacun de ceux auxquels votre équipe est confrontée.

3 Les dysfonctions

3.1. Le manque de confiance

Il apparaît lorsque les membres de l’équipe refusent de se montrer vulnérables aux yeux des autres et ne sont pas prêts à concéder leurs erreurs, leurs faiblesses ou leurs besoins. Sans un certain niveau de confort parmi les membres de l’équipe, une base de confiance est impossible.

3.2. La peur des conflits

Les équipes où la confiance fait défaut ne sont pas en mesure de discuter sans filtre et avec passion de questions importantes. Résultat ? On se retrouve dans des situations où les conflits se transforment facilement en discussions de faux-semblants et en commérages. Dans un environnement de travail où les membres de l’équipe n’expriment pas ouvertement leur avis, de mauvaises décisions sont prises.

3.3. Le manque d’engagement

Sans conflit, il est difficile pour les membres d’une équipe de s’en tenir aux décisions ce qui donne lieu à un environnement dominé par l’ambiguïté. Un manque d’orientation et d’engagement peut contrarier les collaborateurs, notamment les collaborateurs précieux.

3.4. Éviter la responsabilisation

Lorsque des équipes n’ont pas de plan d’action clair, même les individus les plus concentrés et motivés hésitent à appeler leurs collègues pour évoquer des activités et des comportements qui peuvent sembler contre-productifs vis-à-vis du bien-être général de l’équipe.

3.5. Pas d’attention portée aux résultats

Les membres d’une équipe ont naturellement tendance à placer leurs besoins (ego, évolution de carrière, reconnaissance, etc.) au-dessus des objectifs collectifs de l’équipe lorsqu’il n’y a pas de responsabilisation. Lorsqu’une équipe a perdu de vue les résultats, toute l’entreprise finit par en pâtir.

4. Les récompenses

Tendre vers une équipe cohérente et fonctionnelle est l’un des rares derniers objectifs concurrentiels pour les organisations qui veulent se différencier avec force. Les équipes fonctionnelles évitent de perdre du temps à parler des mauvaises questions ou à revenir sans cesse sur les mêmes sujets en raison d’un manque d’implication. Les équipes fonctionnelles prennent aussi de meilleures décisions sur le plan qualitatif, obtiennent plus de résultats en moins de temps et réduisent les distractions et les dysfonctions. En outre, les acteurs « A » quittent rarement les organisations lorsqu’ils appartiennent à une équipe cohérente.

Un travail d’équipe efficace ne signifie pas maîtriser des théories subtiles et sophistiquées, mais faire preuve de bon sens avec un niveau inhabituel de discipline et de persévérance. Ironiquement, les équipes décrochent des succès parce qu’elles sont extraordinairement humaines. En admettant les manquements de leur humanité, les membres des équipes fonctionnelles surpassent les tendances naturelles qui compliquent tant le travail d’équipe.

À propos de Trixolutions et de Patrick Lencioni

Trixolutions bénéficie d’une accréditation exclusive CAPA PRO ce qui lui permet de faire partie du Table Group de Patrick Lencioni. Nous nous mobilisons tous ensemble afin de procurer davantage de satisfaction aux travailleurs en rendant les organisations plus saines. Trixolutions a collaboré avec des centaines de dirigeants seniors et leurs équipes dans des organisations. Grâce à son travail d’auteur de best-sellers, Patrick Lencioni est un pionnier dans le mouvement relatif aux organisations saines. Trixolutions est très fière de pouvoir collaborer directement avec lui.

capaprobadge

Possibilités de formations et de coaching (numériques)

Les connaissances, méthodes et exercices ci-dessus peuvent vous être proposés dans les formats suivants :

Hors ligne (dans le respect des mesures Covid-19)

  • Coaching personnel
  • Session d’inspiration de 1,5 heure
  • Atelier d’une demi-journée
  • Trajet de formation

En ligne (plateformes ZOOM, TEAMS ou VEDAMO)

  • Coaching personnel
  • Session d’inspiration de 1,5 heure dans notre Trixolutions Virtual Classroom
  • Ateliers d’une demi-journée dans notre Trixolutions Virtual Classroom
  • Trajet d’apprentissage numérique

Demandez ici une démonstration gratuite de notre Trixolutions Virtual Classroom !

Pour de plus amples informations au sujet de nos possibilités, cliquez ici !