Le coéquipier idéal

Le modèle – Le coéquipier idéal

 

54d0d9_ef4d57eb51264464b5ca58b2aa15addamv2.webp

Modestie

Les coéquipiers idéaux sont modestes. Ils n’ont pas d’ego démesuré et ne sont pas intéressés par un quelconque statut. Les personnes modestes mettent facilement en avant les contributions d’autrui et ne cherchent pas nécessairement à attirer l’attention sur leurs propres contributions. Ils partagent les reconnaissances, placent leur équipe au-dessus d’eux et définissent le succès comme une action commune et non individuelle.

La soif de réussite

Les coéquipiers idéaux ont soif de réussite. Ils recherchent toujours plus. Plus de choses à faire. Plus de choses à apprendre. Plus de responsabilités à assumer. Les travailleurs qui ont soif de réussite ne doivent quasiment jamais être poussés à fournir plus d’effort par un manager, parce qu’ils sont motivés et assidus. Ils réfléchissent constamment à l’étape suivante et à la prochaine opportunité.

Intelligence sociale

Les coéquipiers idéaux ont une intelligence sociale. Ils ont un sens commun des personnes. Les personnes qui possèdent une intelligence sociale maîtrisent souvent les interactions de groupe et savent comment elles peuvent entretenir des relations avec d’autres le plus efficacement possible. Elles ont une bonne capacité de jugement et une intuition performante en ce qui concerne les subtilités de la dynamique de groupe et l’impact de leurs mots et actions.

Comment reconnaître le coéquipier idéal ?

1. Introduction

Avec suffisamment de temps, de patience et d’attention de la part d’un manager compétent, chaque collaborateur – ou presque – peut devenir un coéquipier idéal. J’en suis convaincu.

Certaines personnes sont effectivement plus douées que d’autres pour le travail d’équipe. Ce sont celles qui apportent immédiatement une valeur ajoutée dans une équipe et ont besoin de moins de coaching et de management pour participer à son fonctionnement de manière sensée.

Il y a donc deux questions logiques à se poser. À quoi ressemblent ces personnes ? Et comment les trouver ? Elles partagent apparemment trois vertus communes : elles sont modestes, ont une intelligence sociale et une soif de réussite.

Avant de vous détailler chacune de ces vertus, j’aimerais vous expliquer comment cette théorie a vu le jour. Comme bon nombre de mes idées, celle-ci a émergé à la suite de mon travail avec des clients au cours des 20 dernières années. Chaque fois que je travaillais avec des PDG et leurs équipes de direction pour identifier des valeurs clés, on m’interrogeait sur les valeurs de mon entreprise, The Table Group. Lorsque nous avons dévoilé nos trois valeurs, bon nombre de nos clients nous ont demandé s’ils pouvaient les appliquer à leur propre situation.

Nous avons bien évidemment répondu « non » en expliquant qu’ils devaient réfléchir eux-mêmes à des concepts qui reflétaient leur histoire et leur culture uniques. Notre entreprise, axée sur le travail d’équipe, était connue pour l’ouvrage The Five Dysfunctions of a Team. Les valeurs de modestie, de soif de réussite et d’intelligence sociale étaient donc logiques dans notre cas. Ce que nous n’avions pas réalisé alors, c’est que nos clients – quasiment tous axés sur le travail d’équipe – furent attirés par nos valeurs parce qu’elles étaient le terreau de véritables coéquipiers. C’est au moment où nous l’avons compris que l’idée de ce livre a germé.

2. Les trois vertus

Ces trois vertus paraissent relativement simples, mais requièrent quelques explications.

Modestie

La première vertu, et la plus importante, d’un coéquipier idéal c’est la modestie. Un travailleur modeste se préoccupe davantage du succès de l’équipe que de la reconnaissance qu’il peut obtenir pour son travail. Les personnes qui ne le sont pas, qui demandent une attention déraisonnable, sont dangereuses pour une équipe. Les coéquipiers modestes n’ont pas peur de reconnaître honnêtement les compétences et les talents qu’ils apportent à l’équipe, mais jamais avec fierté ou vantardise.

La soif de réussite

Ensuite, un coéquipier idéal a soif de réussite, il déborde d’envie de mettre tout en œuvre et de faire tout ce qui est nécessaire pour contribuer au succès de l’équipe. Les travailleurs qui ont soif de réussite ne doivent quasiment jamais être poussés à fournir plus d’effort par un manager, parce qu’ils sont motivés et assidus. Ils se portent volontaires pour combler les lacunes, sont prêts à assumer davantage de responsabilités et cherchent avidement de nouvelles manières de contribuer au succès de l’équipe.

Intelligence sociale

Enfin, la dernière vertu n’a rien à voir avec les capacités intellectuelles, mais bien avec l’aptitude à collaborer au sein d’un groupe. Les travailleurs dotés d’une intelligence sociale comprennent les nuances de la dynamique d’équipe et savent dans quelle mesure leurs mots et leurs actes influencent les autres. Forts de leur bonne capacité de jugement et de leur intuition performante, ils sont capables d’interagir avec les autres de la manière la plus efficace qui soit.

Aussi simples ces trois concepts soient-ils, la clé du succès de l’équipe réside dans la combinaison unique de ces trois vertus qui font de ce travailleur le coéquipier idéal. S’il ne manque que l’une d’entre elles, des problèmes peuvent surgir.

Un travailleur modeste qui a soif de réussite, mais qui n’a pas l’intelligence des contacts humains pourra par exemple atteindre de grandes choses, mais laissera souvent derrière lui des dégâts interpersonnels. Une personne modeste, dotée d’une intelligence sociale, mais sans soif de réussite suscitera la frustration des membres de l’équipe en ne faisant que ce qui est nécessaire. Il sera toujours invité à en faire davantage. Enfin, un coéquipier doté d’une intelligence sociale qui a soif de réussite, mais qui manque de modestie pourra avoir un impact dévastateur sur une équipe. Ce type de travailleur est capable de se profiler comme un collègue bien intentionné alors qu’il ne pense qu’à ses propres intérêts. Le temps que les membres de l’équipe le comprennent, ils auront été manipulés et marqués.

Comment recruter le coéquipier idéal ? Vous devez surtout connaître les aspects à prendre en compte et opter pour une recherche non traditionnelle. Et qu’en est-il des collaborateurs qui font déjà partie de l’équipe, mais à qui il manque une ou plusieurs de ces caractéristiques ? Si vous souhaitez les aider à s’améliorer, vous devez faire en sorte qu’ils comprennent ces concepts et qu’ils sachent où le bât blesse. Présenter ce modèle simple à des équipes et leur permettre de s’évaluer constitue déjà un pas vers le progrès.

3. De beaux résultats

Nous ne soulignerons jamais assez l’impact de membres de l’équipe qui attachent de l’importance à et font preuve de modestie, de soif de réussite et d’intelligence sociale. La plupart des équipes en difficulté ne manquent pas de connaissances ou de compétences, mais elles n’y ont pas accès en raison d’une attitude dysfonctionnelle. Une équipée composée uniquement de travailleurs modestes qui ont une intelligence sociale et une soif de réussite parviendra rapidement et facilement à surmonter ces dysfonctions. Elle pourra ainsi accomplir plus de choses en moins de temps, en réduisant largement les distractions. J’espère que cette approche aidera les dirigeants à recruter, identifier et développer des coéquipiers idéaux au sein de leurs organisations.

À propos de Trixolutions et de Patrick Lencioni

Trixolutions bénéficie d’une accréditation exclusive CAPA PRO ce qui lui permet de faire partie du Table Group de Patrick Lencioni. Nous nous mobilisons tous ensemble afin de procurer davantage de satisfaction aux travailleurs en rendant les organisations plus saines. Trixolutions a collaboré avec des centaines de dirigeants seniors et leurs équipes dans des organisations. Grâce à son travail d’auteur de best-sellers, Patrick Lencioni est un pionnier dans le mouvement relatif aux organisations saines. Trixolutions est très fière de pouvoir collaborer directement avec lui.

 

capaprobadge

Possibilités de formations et de coaching (numériques)

Les connaissances, méthodes et exercices ci-dessus peuvent vous être proposés dans les formats suivants :

Hors ligne (dans le respect des mesures Covid-19)

  • Coaching personnel
  • Session d’inspiration de 1,5 heure
  • Atelier d’une demi-journée
  • Trajet de formation

En ligne (plateformes ZOOM, TEAMS ou VEDAMO)

  • Coaching personnel
  • Session d’inspiration de 1,5 heure dans notre Trixolutions Virtual Classroom
  • Ateliers d’une demi-journée dans notre Trixolutions Virtual Classroom
  • Trajet d’apprentissage numérique

Demandez ici une démonstration gratuite de notre Trixolutions Virtual Classroom !

Pour de plus amples informations au sujet de nos possibilités, cliquez ici !